Votre panier est vide.

Les fêtes de mariages – coutumes et jugements religieux – Cheikh Ferkous

Les fêtes de mariages – coutumes et jugements religieux – Cheikh Mohamed Ali Ferkous

12,00 €

Disponibilité : En stock

Description
Les fêtes de mariages – coutumes et jugements religieux – Cheikh Ferkous
Détails

Sommaire

• Avant-propos

• Demander l'aide d'une association caritative pour se marier.

• Le jugement porté sur le festin de la fête de gestion pour une personne endettée

• Le jugement relatif aux cartes d'invitation au festin et le fait d'écrire au comfmencement « Au Nom d'Allah ». • L'obligation de répondre à l'invitation

• Au festin fait par téléphone ou par ce qui remplace l'expression orale

• De répondre à l'invitation au festin, qu’elle soit une invitation de façon parfaite ou permise.

• Inviter, à la fête de mariage, des gens qui délaissent la prière.

• Du fait que la mariée se rende au hammam et chez la coiffeuse et qu'elle se teigne avec du henné.

• Peigner les cheveux de la femme musulmane.

• Changer la couleur des cheveux

• Teindre quelques poils ou bien certaines parties des cheveux

• Le jugement concernant l'épilation des sourcils en guise d'embellissement pour le mari

• Le jugement concernant l'épilation de la taroupe

• Le fait que la mariée soit embarrassée, en étant maquillée, de faire les ablutions le jour de sa fête de mariage • Le jugement de la valise de la mariée et le festin que sa famille prépare

• Organiser le festin de la fête de mariage dans une salle des fêtes

• Le jugement concernant le cadeau obligatoire pour les fêtes de mariage [« la coutume dite Tatzifti »]

• Le jugement concernant «At-Tasdira »

• L'interdiction reste même si la mariée change toute seule ses vêtements pour At-Tasdira.

• Le jugement concernant le fait que la marée se tienne en haut d'Al Minassa (estrade).

• La danse dans les fêtes de mariage.

• Le jugement concernant les youyous

• Le fait de tirer des cartouches ou des balles afin d'annoncer le mariage

• De la fête du mariage ou de l'emploi du Douf

• Le jugement concernant l'utilisation du Douf en plastique

• Gagner de l'argent en jouant du Douf lors des fêtes de mariage

• Le jugement concernant la danse et la validité de l'analogie établie.

• L'utilisation des cassettes contenant des chants dans les fêtes de mariage

• Conserver des photographies

• Le jugement du fait que la mariée porte la robe blanche la nuit du mariage

• Le jugement concernant le burnous porté par la mariée

• Le Hayik dont se couvre la mariée le jour de la fête du mariage

• La sortie de la mariée en portant un Djilbab blanc le jour du mariage

• Ne pas exiger le port de gants pour couvrir la parure de la femme.

• La limite du talon haut interdit

• Le jugement porté sur l'embellissement des voitures le jour du mariage

• Le jugement du fait que la mariée monte en voiture avec son mari le jour du mariage

• Promener la mariée dans un cortège de voitures le jour du mariage.

• La prière des deux Rak’a si la mariée est indisposée.

• Echanger ouvertement des propos relatifs à l’acte sexuel lors des rapports intimes

• Le jugement concernant « la coutume du mouchoir ».

• De la distribution du « Maqrout » le matin, après la consommation du mariage.

• S’éloigner des désaccords est recommandé pour préserver l'objectif du mariage

• Concernant l'oubli du nombre d'allaitements

• Le nombre d'allaitements entrainant l'interdiction du mariage

• Que signifie l'interdiction de contracter mariage durant « Al Idda »

• Le jugement concernant le mariage avec un chiite rafidite.

• Le fait de se marier avec une femme qui a été forniqué puis s’est repentie

• La correspondance avec les femmes étrangères par Internet

• Concernant le fait de s’entretenir avec une femme étrangère en vue de se marier

• Le fait de demander en mariage une femme non voilée

• Demander en mariage les non pratiquants et de délaisser les pratiquantes

• Conseil celle qui retarde le mariage

• Les limites restreignant le regard et la conversation avec la fiancée

• Les limites restreignant le dévoilement de la fiancée devant le prétendant

• Etaler la période des fiançailles jusqu’au contrat de mariage et après le contrat de mariage jusqu'à la consommation.

• Exiger de la femme de cesser de travailler pour conclure l'acte de mariage

• De l'exigence d'informer la première femme pour épouser la deuxième

• La condition erronée n'a aucun effet sur le contrat

• Exiger de faire une analyse de sang avant le mariage

• Du fait de se marier avec un émigré qui a l’intention de revenir dans son pays

• Du fait qu'un homme épouse une femme divorcée sans que ses parents nt soient mis au courant divorce

• Du fait que la femme dissimule sa filiation lors du contrat religieux de mariage

• Concernant la maladie dont il est obligatoire d'informer le prétendant

• Concernant la condition de la tutelle sur la femme musulmane

• Concernant la responsabilité du tuteur à choisir un homme qualifié

• Contraindre la fille vierge, majeure et raisonnable se marier

• Du fait que le tuteur empêche injustement sa fille de se marier avec un homme convenable

• Du refus du tuteur de marier Sa fille un homme convenable

• Les fondements du contrat de mariage et les conditions sa validité

• Du fait que le témoignage soit une condition de la validité du mariage et l'obligation de l’officialiser

• La formule du contrat religieux de mariage et de sa répétition

• Compléter le contrat religieux de mariage par le contrat civil

• La coutume impliquant le fait d'inclure la condition exigée par femme dans la dot

• Le contrat de mariage dans lequel on ne désigne pas la dot

• Le jugement de la dot différé dans le cas d'un mariage annulé

• Du fait que l'homme mérite de récupérer la dot de sa femme si elle meurt avant la consommation du mariage

• Faire des visites répétitives à l'épouse chez son tuteur après la conclusion du contrat et avant la consommation du mariage

• Le droit (de subvention aux besoin) de la femme que le mari doit lui garantir

• Laisser les femmes en suspens

• Les pilules contraceptives • Sur le fait de placer un stérilet dans l’utérus de la femme

• Sur le fait que la femme d'un disparu rende visite à ses proches.

• De la permission d'annuler le contrat de mariage à cause d'un handicap mental

• De l'annulation du contrat religieux de mariage à cause de la tergiversation du mari

• De la non-effectivité du divorce lié une condition émise sous forme de serment

• La répudiation émise trois fois en même temps

Informations complémentaires
Auteur Cheikh Mohamed Ali Ferkous
Couverture Souple
Edition Ibn Badis
Contactez Nous

Avez-vous une question sur le statut de votre commande ou l'achat que vous envisagez ?